Étude hydromorphologique sur le ruisseau de l’Annou


Le ruisseau de l’Annou, affluent de la Sorgues en rive droite, prend sa source à environ 600 mètres d’altitude sur la commune de Saint-Jean et Saint Paul, au niveau du hameau de Saint-Paul-Des-Fonts.

 

L’épisode pluvieux du 28 novembre 2014, et la crue conséquente de l’Annou qui en a résulté, ont eu un impact important sur la partie amont du ruisseau dans sa traversée du hameau de Saint-Paul-des-Fonts.Outre l’inondation des abords du ruisseau, un creusement du lit mineur de l’Annou dans la traversée du village, s’est produit, mettant à jour les fondations de certaines habitations, des voiries et d’ouvrages (murets, ponts).Parallèlement à cet enfoncement du lit, des sous-cavements localement conséquents se sont développés et sont à l’origine de l’effondrement d’une chaussée communale, évènement qui aurait pu être dramatique en termes de sécurité civile.


Face aux incertitudes quant à la stabilité du lit de l’Annou pour les années à venir, face aux problématiques relativement importantes générées par ces évolutions, face au risque de nouveaux épisodes pluvieux d’ampleur, et avant tout engagement de nouveaux travaux, la municipalité de Saint-Jean-et-Saint-Paul, avec l’appui du Syndicat Tarn-Sorgues-Dourdou-Rance, a émis le souhait de disposer d’une étude venant préciser le fonctionnement hydraulique et géomorphologique du ruisseau de l’Annou et de son bassin versant.

 

Le bureau d'études EGIS Eau a été retenu pour réaliser cette étude durant l'année 2020, afin de nous permettre de comprendre les phénomènes observés et les évolutions probables du lit mineur de l'Annou dans les années à venir. Elle apportera un regard d'expert sur les différents problématiques associées et détaillera les actions les plus pertinentes à mettre en œuvre, en cohérence avec les enjeux en présence et le maintien du bon état écologique de l'Annou.